Comment contrôler le burnout ?

burnout

Le burnout ou l’épuisement professionnel est un état de fatigue qui touche presque tous les métiers qui demandent un immense engagement professionnel. Il peut avoir de multiples causes. Cependant, les causes peuvent varier selon le profil de chaque employé, mais cela peut également varier en fonction de la situation. Découvrez comment contrôler le burnout.

Notion de burnout

Le burnout touche des professions qui engagent les pratiquants émotionnellement dans leur travail.  D’ailleurs, le burnout est le plus souvent diagnostiqué chez les professionnels de la santé, les travailleurs sociaux et les enseignants, mais il est également fréquent chez les professionnels dans plusieurs domaines d’activités. Il est caractérisé par un épuisement physique, mental et émotionnel par rapport à la perception qu’un employé a de sa profession. Plus précisément, les personnes atteintes du burnout sont intensément épuisées, perdent le contrôle vis-à-vis de leur profession et rencontrent des difficultés à aboutir aux résultats que l’on attend de lui dans le domaine professionnel. D’abord, la personne en question ressent un stress lié à l’exercice de son métier, puis, le stress se prolonge jusqu’à un stade où la personne en question n’arrive plus à l’évacuer. Le burnout est souvent confondu avec un début de dépression. Or, si la cause principale du burnout vient du domaine professionnel, la dépression elle, ne résulte pas uniquement de ce domaine même si les problèmes professionnels sont des facteurs qui aggravent la dépression. Ainsi, le burnout ne peut être catégorisé comme étant une maladie mentale, mais plutôt un ensemble de symptômes liés à une insatisfaction professionnelle. Cependant, il figure parmi les causes les plus fréquentes d’absence prolongée au travail, communément connue sous le nom d’invalidité de longue durée. Pour plus d’informations, cliquez sur : https://fredericarminot.com/

Les causes du burnout

Le burnout touche en particulier les travailleurs dont les principales sources de motivation sont l’idée qu’ils ont de leur travail et l’idée que les autres ont de leurs accomplissements. La majorité de ces personnes sont pourtant sujettes à de l’instabilité émotionnelle, vu que leurs progrès dans le domaine professionnel ne sont pas toujours correctement compensés, du moins selon leur perception des choses. Aussi, le fait d’être surchargé de travail, combiné à la mauvaise gestion du temps et à la non-connaissance des priorités, peut également être un facteur de risque menant au burnout. La personne peut dans certains cas subir de la pression pour terminer plus rapidement un travail qu’elle a l’habitude de faire plus longuement. Ainsi, elle perd le contrôle et commence à ressentir une sensation d’épuisement vis-à-vis de son travail. Dans d’autres cas, l’épuisement peut venir d’une sensation de discrimination par rapport à l’équité des droits et des récompenses, ou d’un travail dur, mais peu reconnu par les supérieurs hiérarchiques. Encore, la qualité des demandes effectuées par les supérieurs peuvent être une cause évidente du burnout. Il s’agit des ordres contradictoires, de commandes pas claires, des objectifs ambitieux avec des moyens insuffisants, etc. D’un autre point de vue, les personnes consciencieuses sont aussi les plus exposées au risque de burnout. Ces personnes ont un caractère méthodique, organisé et soigné et peuvent alors être facilement blessés suite à une ou plusieurs remarques relatives à leur travail.

Les symptômes du burnout

Les symptômes du burnout sont facilement reconnaissables. D’abord, la personne est prise par une constante démotivation par rapport à sa profession. Ainsi, elle ressent le besoin de s’isoler de ses collègues de travail et commence à ne plus avoir le goût et la passion qui l’animait pour son travail. Ensuite, elle est facilement irritée, même pour des petits incidents de la vie de tous les jours surtout lorsqu’il s’agit de travail. Elle devient également colérique et son comportement indique des signes d’instabilité émotionnelle comme les pleurs, les cris, etc. Il se peut que la personne en question ait une attitude effrontée à cause de la sensation de frustration qui l’empêche de gérer correctement ses émotions.  Puis, au fur et à mesure que le burnout gagne de l’ampleur, le sujet ressent de plus en plus d’anxiété, d’inquiétude et de l’insécurité, d’abord au niveau professionnel, mais cela va s’étendre petit à petit vers sa vie privée. Lorsque cette étape est franchie, la personne développera un sentiment d’échec et elle va avoir constamment la sensation d’être incompétente dans plusieurs domaines de sa vie. Ce qui va d’autant plus diminuer sa confiance en elle et l’inciter à s’isoler encore plus de la société. Dans les cas les plus avancés, les personnes atteintes, avec des symptômes du burnout très poussés peuvent ressentir un mal-être profond qui va le conduire à avoir des pensées suicidaires. Ainsi, les symptômes du burnout sont interdépendants et doivent être détectés à temps pour la simple raison qu’ils ont un impact considérable sur le niveau de stress et la susceptibilité d’une personne à la dépression.

Quels traitements ?

Prendre du recul et arrêter son travail d’une manière temporaire est un incontournable traitement du burnout. En effet, le congé maladie permet à la personne concernée par le burnout de se reposer et de se ressourcer pour faire de nouveau face à son travail. Cette option est essentielle puisque dans la plupart des cas observés, les réserves d’énergie sont généralement à plat lorsqu’on fait face à un épuisement professionnel. Cependant, cette solution ne permet pas d’éradiquer le problème puisque le repos n’est pas un remède contre le burnout. Consulter un psychologue pour se faire accompagner dans des dispositifs de changement comportementaux est souvent le traitement le plus efficace lorsqu’il s’agit de fatigue professionnelle. Ce professionnel vous aidera certainement à découvrir la principale cause du stress et vous proposera des solutions adaptés pour faciliter le changement de comportement. D’ailleurs, la thérapie cognitivo-comportementale est la plus employée comme traitement du burnout. Enfin, le fait de découvrir la source du problème vous aidera à trouver de meilleures méthodes qui vous permettront de vous réorganiser correctement dans l’exercice de votre métier. Certaines entreprises disposent d’un spécialiste en gestion des ressources humaines pour vous aider dans les changements nécessaires à adopter pour améliorer vos conditions de travail. Sinon, vous pouvez faire appel à un coach personnel qui sera beaucoup plus efficace puisqu’il procédera à un suivi personnel régulier de votre cas.

Prévention du burnout

Bien que le burnout touche une grande majorité de personnes à responsabilité intense du monde professionnel, il est tout de même possible de prendre des mesures de prévention pour éviter les symptômes du burnout. Parler des difficultés que l’on rencontre au travail avec ses proches est un moyen efficace pour se sentir soutenu. Aussi, il faudra identifier les symptômes du burnout liés au stress. Cela vous permettra de découvrir les causes qui ont engendré l’état de stress qui vous encombre. D’autre part, le fait de savoir correctement s’organiser pour le travail est également un moyen incontournable de se sentir à l’aise avec son travail. Pour cela, il faudra faire une liste où noter les tâches prioritaires qu’il faut accomplir et apprendre à gérer efficacement son temps en déterminant à l’avance le laps de temps requis pour les tâches qui vous sont confiées. Vous devez aussi déléguer certaines tâches à vos collaborateurs afin de réduire autant que possible vos responsabilités au travail. Il est important de savoir se décrocher du travail, de temps en temps et de prendre du temps pour soi. Cela vous permettra d’évacuer efficacement le stress professionnel qui est souvent à l’origine du burnout. Pour bénéficier de plus de temps libres pour vos activités extras, n’hésitez pas à donner les heures où vous êtes disponible, à votre supérieur hiérarchique et veillez à ce que vous et lui respectez cet horaire. Enfin, vous devez faire régulièrement l’examen de vos habitudes de vie. Il s’agit de privilégier une alimentation saine pour éliminer naturellement le stress.